Jean Dufour

1818 - 1883

Informations générales
  • Né le 28 mars 1818 à Issoudin (Indre - France)
  • Décédé le 2 octobre 1883 à La champenoise (Indre - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Indre
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Issoudun (Indre) le 28 mars 1818, mort au château de Richetin, commune de La Champenoise (Indre) le 2 octobre 1883, il étudia le droit à Paris en même temps qu'il y faisait son stage dans une étude de notaire dont il devint titulaire vingt ans plus tard.

La situation importante qu'il se fit dans le monde des affaires le fit désigner en 1860, lors du remaniement des municipalités de Paris, comme adjoint du deuxième arrondissement (quartier de la Banque et de la Bourse). En 1865, M. Dufour devint maire du même arrondissement ; il resta en fonctions jusqu'au 4 septembre 1870.

Porté aux élections du 8 février 1871 sur la liste conservatrice de l'Indre, et élu, le 3e sur 5, par 39 070 voix (58 022 votants, 79 482 inscrits) représentant de ce département à l'Assemblée nationale, il fit d'abord partie du centre gauche, mais il ne tarda pas à passer au centre droit. il vota :

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour le pouvoir constituant de l'Assemblée,
- contre le retour à Paris,
- pour la démission de Thiers au 24 mai,
- pour le ministère de Broglie,
- contre les propositions Périer et Malleville.

Il vota cependant les lois constitutionnelles du 25 février 1875.

M. Dufour, lors des élections de 1876 à la Chambre des députés, se présenta sans succès dans l'arrondissement d'Issoudun, comme candidat conservateur.

Il était conseiller général de l'Indre pour le canton de Levroux.

Chevalier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: juillet 2017


Retour haut de page