André Creuzet

1798 - 1881

Informations générales
  • Né le 5 décembre 1798 à Lyon (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 4 octobre 1881 à Tiviers (Cantal - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 19 novembre 1854 au 29 mai 1857
Département
Cantal
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIe législature
Mandat
Du 21 juin 1857 au 7 mai 1863
Département
Cantal
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Cantal
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Cantal
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1854 à 1870; né à Lyon (Rhône), le 5 décembre 1798 de Joseph Creuzet, fabricant brodeur et d'Antoinette Buffard, mort à Tiviers (Cantal), le 4 octobre 1881, il servit d'abord dans les gardes du corps.

Nommé sous-préfet d'Ambert à la fin du règne de Louis-Philippe, il fut destitué par le gouvernement provisoire de 1848, fit de l'opposition à la République, et, maire de Saint-Flour et conseiller général du Cantal pour le canton Nord de cette ville, entra, le 19 novembre 1854, au Corps législatif impérial.

Il avait été élu député comme candidat officiel, dans la 2e circonscription du Cantal, par 17,296 voix (18,225 votants, 31,529 inscrits), en remplacement de M. de la Guéronnière, nommé conseiller d'Etat. Il obtint, au même titre, dans les élections suivantes, le renouvellement de son mandat : le 22 juin 1857, avec 20,417 voix (20,491 votants, 30,075 inscrits), le 1er juin 1863, avec 12,498 voix (20,486 votants, 29,931 inscrits), contre MM. Bonnet, 6,696 voix et Richard (du Cantal), ancien représentant, 1,194; enfin le 24 mai 1869, avec 14,433 voix (20,201 votants, 29,424 inscrits), contre MM. Dessauret, 4,867 voix, et Albert, 871.

Il vota, en juillet 1870, la déclaration de guerre à la Prusse. Officier de la Légion d'honneur du 14 août 1866.

Date de mise à jour: août 2015