Henri Barbet

1789 - 1875

Informations générales
  • Né le 23 juin 1789 à Déville-lès-rouen (Seine-Inférieure - France)
  • Décédé le 17 mars 1875 à Valmont (Seine-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 25 juin 1844 au 6 juillet 1846
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1846, pair de France en 1846 et député au Corps législatif de 1863 à 1869, né à Déville-lès-Rouen (Seine Inférieure), le 23 juin 1789 « du mariage de Jacques Juste Barbet marchand et de Marie Marguerite Gosgibus son épouse », mort au château de Valmont (Seine Inférieure), le 17 mars 1875, il était grand industriel, maire de Rouen et membre du conseil général (1830), lorsqu'il fut élu, le 5 juillet 1831, par le 1er collège électoral de la Seine Inférieure (Rouen) avec 504 voix sur 790 votants; il vota, dans cette session, contre l'hérédité de la pairie.

Successivement réélu, le 21 juin 1834, par 428 voix sur 788 votants et 1,014 inscrits; le 4 novembre 1837, par 610 voix sur 995 votants et 1,152 inscrits; le 2 mars 1839, par 615 voix sur 998 votants et 1,158 inscrits; et le 25 juin 1844, en remplacement de Jacques Laffitte, décédé, par 704 voix, sur 997 votants et 1,160 inscrits, il ne se sépara pas de la majorité ministérielle et fut créé pair de France le 21 juillet 1846.

Depuis 1836, il était président du conseil général de la Seine Inférieure, membre du tribunal de commerce, président du conseil d'administration de la Banque, et commandeur de la Légion d'honneur (1844).

Rallié au second Empire, il entra comme candidat officiel au Corps législatif, le 31 mai 1863, pour représenter la 5e circonscription de la Seine Inférieure, par 19,862 voix sur 23,107 votants et 35,065 inscrits, fut fait grand officier de la Légion d'honneur le 30 août 1865, mais échoua, aux élections du 24 mai 1869, avec 12,839 voix contre le candidat de l'opposition, M. Buisson, élu par 13,935 suffrages.

Date de mise à jour: juillet 2013

Retour haut de page