Anthelme Mollet dit Roselli-Mollet

1796 - 1886

Informations générales
  • Né le 12 février 1796 à Belley (Ain - France)
  • Décédé le 15 avril 1886 à Belley (Ain - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Ain

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Né à Belley (Ain) le 12 février 1796, mort à Belley le 15 avril 1886, fils du conventionnel Jean-Luc Mollet et de Etiennette Roux, il étudia le droit et se fit recevoir avocat.

Il exerça cette profession à Belley, fit une vive opposition au gouvernement de Louis-Philippe dans les rangs du parti démocratique, et fut nommé, en 1848, commissaire de la République dans le département de l'Ain. Un conflit s'étant élevé entre lui et les autres commissaires du gouvernement, M. de Champvans resta seul à la tête du département.

M. Roselli-Mollet fut élu, comme candidat des démocrates-socialistes, représentant de l'Ain à l'Assemblée législative (13 mai 1849), le 3e sur 8, par 48,000 voix (82,754 votants, 102,031 inscrits). Il prit place à la Montagne et appuya l'interpellation de Ledru-Rollin sur l'expédition de Rome. Bien que son nom figurât au bas des manifestes du 13 juin, il ne fut pas impliqué dans les poursuites exercées à la suite de l'affaire du Conservatoire des Arts et Métiers, s'associa, jusqu'à la fin de la législature, aux votes de la minorité démocratique, contre la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement, contre la loi restrictive du suffrage universel, protesta contre le coup d'Etat de 1851, et rentra dans la vie privée.


Retour haut de page