Théophile Bigrel

1802 - 1861

Informations générales
  • Né le 9 mai 1802 à Loudéac (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 20 novembre 1861 à Loudéac (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Droite
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 25 novembre 1852
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée législative de 1849, puis député au Corps législatif en 1852, né à Loudéac (Côtes-du-Nord), le 9 mai 1802, mort à Loudéac le 20 novembre 1861, il était sous-préfet d'Argentan au moment de la révolution de Février; il fut révoqué par le gouvernement provisoire.

Bien qu'il eût servi la monarchie de Juillet, M. Bigrel avait plutôt des tendances légitimistes; il s'était prononcé aussi pour la décentralisation administrative. Elu en mai 1849 par les monarchistes du département des Côtes-du-Nord, représentant à l'Assemblée législative, le 12e sur 13, avec 38,226 voix (110,201 votants et 164,242 inscrits), il vota avec la majorité de droite, et se montra si peu hostile au coup d'Etat de décembre qu'il put être candidat officiel et élu, le 29 février 1852, au Corps législatif dans la 5e circonscription des Côtes-du-Nord, par 15,718 voix sur 16,283 votants et 27,934 inscrits. Mais, admis à des fonctions incompatibles avec l'exercice de son mandat, il démissionna le 25 novembre 1852. Il était chevalier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: juillet 2016