Henri, Romain, Aristide Reboul-Coste

1792 - 1870

Informations générales
  • Né le 9 août 1792 à Pezenas (Hérault - France)
  • Décédé le 2 août 1870 à Béziers (Hérault - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 3 janvier 1834
Département
Hérault
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Hérault
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1833, représentant du peuple en 1848, né à Pezénas (Hérault) le 9 août 1792, mort à Béziers (Hérault) le 2 juin 1870, il entra à l'Ecole polytechnique et en sortit dans l'artillerie ; il fit, en qualité de lieutenant, les dernières campagnes de l'empire, et il était parvenu au grade de capitaine quand il donna sa démission en 1825, pour s'occuper d'agriculture.

D'abord partisan de la révolution de 1830, il fut élu, le 5 juillet 1831, député du 2e collège de l'Hérault (Pezénas), par 282 voix (319 votants, 638 inscrits); mais les tendances réactionnaires du nouveau régime le jetèrent dans l'opposition, et il donna sa démission le 3 janvier 1834. Il se consacra alors de nouveau à ses travaux agricoles, tout en continuant de faire de l'opposition au gouvernement.

Elu, le 23 avril 1848, représentant de l'Hérault à l'Assemblée constituante, le 2e sur 10, par 54,278 voix, il fit partie du comité de l'agriculture, et vota:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- pour l'interdiction des clubs,
- contre l'expédition de Rome,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Non réélu à la Législative, il ne reparut plus sur la scène politique.

Date de mise à jour: janvier 2014


Retour haut de page