Jean-Baptiste Dumas

1784 - 1849

Informations générales
  • Né le 6 mars 1784 à Limoges (Haute-Vienne - France)
  • Décédé le 12 mars 1849 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 12 mars 1849
Département
Haute-Vienne
Groupe
Républicain modéré

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1848, né à Limoges (Haute-Vienne) le 7 mars 1784, mort à Paris le 12 mars 1849, fils d'un jurisconsulte remarqué avant la Révolution, il fit campagne dans les armées de Napoléon, parvint au grade de chef d'escadrons, et refusa de servir la Restauration.

Il se livra à l'agriculture aux environs de Limoges, devint, en 1830, colonel de la garde nationale de cette ville, puis revint, quelques années après, à ses travaux agricoles, après avoir rendu des services qui lui coûtèrent une partie de sa fortune.

Le 23 avril 1848, il fut élu représentant de la Haute-Vienne à l'Assemblée constituante, le 1er sur 8, par 48,434 voix sur 61,130 votants et 82,272 inscrits. Il siégea parmi les républicains du groupe du National, fit partie du comité de la guerre et vota :

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour le décret sur les clubs,
- pour les poursuites contre Louis Blanc,
- contre les poursuites contre Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'amendement Grévy,
- contre le droit au travail,
- pour l'ordre du jour favorable à Cavaignac.

L'état de sa santé l'obligea à demander un congé à partir du 27 décembre 1848; il ne reparut plus à l'assemblée, et mourut trois mois après.