Premières recommandations sur la stratégie vaccinale face à l’épidémie de Covid-19

Contenu de l'article

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a engagé au début du mois de décembre une étude sur la stratégie vaccinale face à l’épidémie de Covid-19, répondant ainsi au souhait du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, et du président du Sénat, Gérard Larcher, de voir le Parlement développer sa capacité d’évaluation dans ce domaine. L’Office a en outre été saisi par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Quatre rapporteurs ont été désignés : les députés Jean-François Eliaou (Hérault, La République en Marche) et Gérard Leseul (Seine-Maritime, Socialistes et apparentés) et les sénatrices Sonia de La Provôté (Calvados, Union Centriste) et Florence Lassarade (Gironde, Les Républicains).

Mardi 15 décembre, l’Office a présenté ses premières recommandations.

Premières recommandations : rapport

Premières recommandations : synthèse

Saisine de la commission des affaires sociales de l’AN | Communiqué de presse du 20 novembre 2020

Les rapporteurs ont tenu de nombreuses auditions entre le 9 et le 14 décembre dont six ont fait l’objet d’une diffusion publique sur les sites de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ils se sont également appuyés sur l’échange qui a eu lieu le 19 novembre entre l’Office et l’Académie nationale de médecine sur l’état des connaissances concernant les vaccins.

L’étude s’inscrit dans une démarche claire et rigoureuse :

- appréhender le sujet de la vaccination contre la Covid-19 dans une perspective globale : sanitaire, économique, industrielle, sociétale, territoriale, européenne, etc. ;

- adopter une démarche problématique, mettant en évidence les connaissances acquises et les incertitudes à lever, les contraintes, les choix ouverts et les critères des décisions à prendre ;

- apporter toute la transparence nécessaire sur les choix de politique publique.