Claude, Bénigne Lompré

1745 - 1823

Informations générales
  • Né le 19 décembre 1745 à Champlitte (Haute-Saône - France)
  • Décédé le 10 novembre 1823 à Dôle (Jura - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 11 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Amont (Type : Bailliage)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Champlitte (Haute-Saône) le 19 décembre 1745, mort à Dôle (Jura) le 10 novembre 1823, il était chanoine de Champlitte, quand il fut élu député du clergé aux Etats-Généraux, le 11 avril 1789, par le bailliage d'Amont.

Partisan des réformes, il fut l'un des premiers à se réunir aux communes et fit à cette occasion (10 juin 1789) la déclaration suivante :

« Nous venons enfin, Messieurs, rendus à nos vœux les plus chers, paraître au milieu des représentants de la nation, y produire le titre honorable qui nous associe à leur travail et à leur zèle, et reconnaître ceux à qui elle a confié ses plus grands intérêts, l'ouvrage immortel de son bonheur.
Nous aurions peut-être dû plutôt, Messieurs, donner l'essor au patriotisme qui nous anime, nous hâter de le confondre avec celui de nos concitoyens, sûrs de trouver parmi eux la lumière et des guides, cet attrait puissant devait doubler notre ardeur; notre empressement plus tardif, Messieurs, n'en était pas moins réel. Dans les premiers il a été un sentiment ardent qui n'a pu se contenir et se défendre, celui qui mesurant sa marche a cherché à se communiquer et à se répandre, celui a combiné sa force pour mieux en assurer l'effet, celui qui regrettant dans les liens de la confraternité de ne pouvoir entraîner avec lui tous les esprits et tous les cœurs, n'en est pas moins digne de vous être offert. »

Il parla à plusieurs reprises sur les contributions, vota la constitution civile du clergé et prêta le serment civique. Après la session, il disparut de la scène politique.