Charles, Claude, Ange Monneron

1735 - 1799

Informations générales
  • Né le 15 avril 1735 à Antibes (Alpes-Maritimes - France)
  • Décédé le 30 mai 1799 à Annonay (Ardèche - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 25 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Annonay (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Antibes (Var) le 15 avril 1735, mort à Annonay (Ardèche) le 30 mai 1799, il appartenait à une famille de riches banquiers français.

Il fut longtemps intendant dans la Compagnie des Indes et amassa dans cette fonction une fortune considérable. D'heureuses spéculations auxquelles il se livra à son retour en France l'augmentèrent encore, et ce fut lui qui commandita les frères Montgolfier.

Elu, le 25 mars 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par la sénéchaussée d'Annonay, avec 104 voix (241 votants), Monneron l'aîné, comme on l'appela, fit partie du comité des subsistances, prêta le serment du Jeu de paume, entra au comité des impositions, et fut en congé du 31 août 1790 au 29 juin 1791. Il ne fut pas réélu aux assemblées qui suivirent.

Il obtint en 1791, conjointement avec ses frères (V. leurs noms), le droit de frapper une monnaie de cuivre, composée de pièces de deux sous et de cinq sous et qui porta leur nom: les monnerons. En 1794, il fit partie d'une commission de commerce et des approvisionnements de la République. Plus tard, on le chargea d'opérer, avec les commissaires anglais, l'échange des prisonniers faits dans les Indes. Il cessa ensuite de s'occuper des affaires publiques.