Jacques, Louis, Nicolas Vaillant

1742 - 1813

Informations générales
  • Né le 1er janvier 1742 à Arras (Pas-de-Calais - France)
  • Décédé le 11 janvier 1813 à Arras (Pas-de-Calais - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 25 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Artois (Type : Province)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789 et au Conseil des Anciens, né à Arras (Pas-de-Calais) le 1er janvier 1742, mort à Arras le 11 janvier 1813, fils de Louis-Nicolas Vaillant, greffier de la gouvernance, et de Jeanne-Marguerite Willart, il était consul d'Artois avant la Révolution.

Elu, le 25 avril 1789, le 4e sur 8, député du tiers aux Etats généraux par la province d'Artois, il est ainsi désigné dans le pamphlet allégorique de Fourdrin : « Le Vanté, cheval noir à tous crins, sans qualités brillantes, quoi qu'on en dise et ce qu'on en croie, mais ayant celles qui tiennent à l'usage auquel il est destiné : sage, posé, muni, prudent, il arrêterait seul un attelage emporté. »

Adjoint au doyen des communes, il fut député par son ordre auprès de la chambre du clergé, prêta le serment du Jeu de paume, et fit partie du comité de Constitution.

Nommé (31 mars 1701) juge au tribunal de cassation pour le Pas-de-Calais, il reparut au Conseil des Anciens comme député du Pas-de-Calais, élu, en brumaire an IV, par 228 voix sur 453 votants. Il prit rarement la parole, et donna sa démission le 11 pluviôse an V.

Il devint par la suite membre du jury d'instruction pour l'élection des professeurs de l'Ecole centrale du Pas-de-Calais instituée à Boulogne en mars 1798, et fut appelé, par l'empereur, aux fonctions de maire d'Arras (12 fructidor an XII).