Marc, Etienne Populus

1736 - 1794

Informations générales
  • Né le 25 novembre 1736 à Bourg-en-Bresse (Ain - France)
  • Décédé le 14 février 1794 à Lyon (Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 3 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Bourg-en-Bresse (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Bourg (Ain) le 25 novembre 1736, exécuté à Lyon (Rhône) le 14 février 1794, il était avocat à Bourg-en-Bresse, quand il fut élu, le 3 avril 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par le bailliage de Bourg-en-Bresse.

Son nom lui valut de suite une certaine popularité. Il siégea dans la majorité de l'Assemblée constituante, fut adjoint au doyen des communes, secrétaire de l'assemblée (19 juin 1790)commissaire à la fabrication des assignats, parla plusieurs fois contre les prétentions du clergé, lui reprocha d'empêcher la réunion des ordres, accusa le comte d'Antraigues de provoquer la résistance aux décrets de l'assemblée, s'éleva de nouveau contre les ecclésiastiques à l'occasion de la loi martiale et soutint que les principes du catholicisme devaient les empêcher d'exercer des fonctions publiques. Populus se vit plusieurs fois en butte aux sarcasmes des ennemis de la révolution, qui ne manquaient jamais, dit un biographe, d'accoler son nom à celui de la célèbre Théroigne, amante du peuple en masse, et qui firent distribuer un libelle diffamatoire contre lui à la porte de l'assemblée.

Après la session, il fut nommé juge au tribunal de Bourg. En juin 1793, l'administration départementale l'envoya à Lyon, pour offrir aux habitants de cette ville les secours des fédéralistes de l'Ain. Arrêté et incarcéré, il subit une détention de quatre mois, fut conduit à Lyon avec quinze autres détenus de Bourg, et exécuté.