Jean-Baptiste, Claude Geoffroy

1750 - 1814

Informations générales
  • Né le 4 octobre 1750 à La Clayette (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 27 juillet 1814 à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 26 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Charolles (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à la Clayette (Saône-et-Loire) le 4 octobre 1750, mort à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) le 27 juillet 1814, fils de « maître Claude Geoffroy, avocat au parlement et notaire royal, procureur du roi en la châtellenie du Bois-Sainte-Marie, et de demoiselle Charlotte Louvrier », il était avocat à Lyon, quand il fut élu, le 26 mars 1789, député du tiers aux Etats-Généraux pour le bailliage de Charolles.

Le 15 janvier 1791, il fut chargé par le comité des domaines de faire un rapport sur la donation, et l'échange du Clermontois. La discussion, continuée à la séance du 10 mars, ne se termina que le 14 juillet suivant par l'adoption du projet élaboré par le comité.

Après la session, il se retira à Dravers (commune de Champvent), fut nommé président de l'administration municipale de la Guiche (an III), devint suspect, disparut en l'an IV, et, rentré l'année suivante, fut, le 12 vendémiaire an V, sur la proposition de Desjardins, rayé de la liste des émigrés. Conseiller général pour le canton de la Clayette (1800-1807), il fut nommé sous-préfet de Charolles, le 9 germinal an VIII, et conserva ces fonctions jusqu'à sa mort.