Louis, Joseph, Jean-Baptiste de Chambors de la Boessière

1756 - 1840

Informations générales
  • Né le 31 janvier 1756 à Paris ( - France)
  • Décédé le 20 février 1840 à Montfort-l'amaury (Seine-et-Oise - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 28 mai 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Couserans (Type : Vicomté)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député aux Etats généraux de 1789, né à Paris le 13 janvier 1756, mort à Montfort-l'Amaury (Seine-et-Oise) le 20 février 1840, il descendait d'un seigneur breton privé de ses biens par le duc de Bretagne pour avoir suivi le parti de Louis XI.

Plusieurs de ses ancêtres furent maîtres d'hôtel des rois de France; son bisaïeul, mort à la bataille de Lens (1648), son grand père créé comte par Louis XIV, et son père créé marquis par Louis XV, s'étaient vaillamment battus au service du roi. Louis-Joseph suivit, comme eux, la carrière des armes, et il était gentilhomme d'honneur à la cour de Versailles, lorsqu'il fut élu, le 28 mai 1789, député du tiers état (quoique gentilhomme) aux Etats généraux par la vicomté de Couserans. Il siégea au côté droit, se montra hostile aux réformes, fut promu maréchal de camp le 1er mars 1791, et signa les protestations générales des 12 et 15 septembre contre les décrets de l'Assemblée.

Le comte de Chambors émigra après la session, et ne reparut que sous la Restauration qui le nomma lieutenant-général, le 11 mars 1820.