Antoine Banassat

1729 - 1794

Informations générales
  • Né le 19 mai 1729 à Guéret (Creuse - France)
  • Décédé le 18 août 1794 à Rochefort (Charente-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 21 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Haute-Marche - Guéret - Moulins (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée constituante de 1789, né à Guéret (Creuse), le 19 mai 1729, mort à Rochefort, le 18 août 1794, il était curé de la paroisse de Saint-Fiel (Creuse), quand il fut, le 21 mars 1789, élu député du clergé aux Etats généraux par la sénéchaussée de Guéret.

Son rôle dans l'Assemblée fut peu important. Le 23 octobre 1790, à propos de l'organisation des tribunaux, il prit la parole pour demander « si un chanoine, qui n'est ni prêtre, ni diacre, ni sous-diacre, mais seulement tonsuré, et qui n'a autre chose à faire qu'à recevoir sa pension, peut être éligible aux places de juges. » La question fut renvoyée à l'examen des comités.

De retour dans la Creuse après la session de la Constituante, l'abbé Banassat fut, plus tard, dénoncé, et arrêté comme suspect, puis condamné à la déportation. Il était détenu à Rochefort, à bord d'un bâtiment de l'Etat, quand il y mourut.

Date de mise à jour: juin 2018