Denis, David, François, Joseph Bérardier

1735 - 1794

Informations générales
  • Né le 26 mars 1735 à Quimper (Finistère - France)
  • Décédé le 1er mai 1794 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 22 janvier 1790 au 30 septembre 1791
Baillage
Paris-Ville (Type : Ville)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député aux Etats généraux de 1789, né à Quimper (Finistère), le 26 mars 1735, mort à Paris, le 1er mai 1794, il entra dans les ordres, fut reçu docteur de théologie en Sorbonne, devint principal du collège de Quimper, et était grand-maître du collège Louis-le-Grand, à Paris, quand il fut élu, le 16 mai 1789, député suppléant du clergé aux Etats généraux par la ville de Paris.

Admis à siéger, le 22 janvier 1790, en remplacement de l'abbé Legros, décédé, il vota constamment avec la droite, et signa la protestation du 12 septembre 1791 contre les décrets de l'Assemblée.

Détenu bientôt comme suspect, et en prison lors des massacres de septembre, il fut sauvé par Camille Desmoulins, qui avait été son élève à Louis-le-Grand, et qui lui avait gardé une vive affection, témoignée d'ailleurs dans son épître en vers : Mes Adieux au collège. L'abbé Bérardier publia, par la suite, contre la constitution civile du clergé, les Principes de la foi sur le gouvernement de l'Église, ouvrage qui fit en son temps beaucoup de bruit et épuisa quatorze éditions en six mois.