Jean, Nicolas Gillon

1750 - 1792

Mort pour la France

Informations générales
  • Né le 9 mai 1750 à Troyon (Meuse - France)
  • Décédé le 6 septembre 1792 à Verdun (Meuse - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 septembre 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Verdun - Trois-Evêchés (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Troyon (Meuse) le 9 mai 1750, mort à Verdun (Meuse) le 6 septembre 1792, il était avocat à Verdun.

Il adopta les idées nouvelles, fut élu, le 1er avril 1789, député suppléant du tiers aux Etats généraux par le bailliage de Verdun, et, admis à siéger le 23 septembre, en remplacement de M. Deulneau, démissionnaire, vota avec la majorité réformatrice.

Après la session, il devint président du tribunal criminel de la Meuse (9 septembre 1791).

L'année suivante, Gillon, qui combattait parmi les patriotes, fut tué pendant le siège de Verdun par les Prussiens.