Anne, Charles, Sigismond de Montmorency-Luxembourg

1737 - 1803

Informations générales
  • Né le 15 octobre 1737 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 13 octobre 1803 à Lisbonne (Portugal)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Présidence(s)

Présidence de l'Assemblée nationale
du 12 juin 1789 au 11 juillet 1789

Mandat(s)

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 29 mars 1789 au 20 août 1789
Baillage
Poitiers (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Né à Paris le 15 octobre 1737, mort à Lisbonne (Portugal) le 13 octobre 1803, il était pair de France avant la Révolution.

Elu, le 27 mars 1789, député de la noblesse de la sénéchaussée du Poitou aux Etats généraux, il exprima, dans la séance de conciliation des trois ordres (23 mai 1789), l'offre de concourir également à l'impôt au nom de la noblesse, demanda expressément le respect des usages et des formes des Etats généraux de 1614, et manifesta le désir de voir une paix fraternelle régner entre les ordres.

Le 12 juin, il fut nommé président de la Chambre de la noblesse ; il déclara, le 27, au nom de son ordre, que « l'ordre de la noblesse avait arrêté ce matin de se rendre dans la salle nationale pour donner au roi des marques de son respect, et à la nation des preuves de son patriotisme » ; et, le 30, adressa, au nom des députés de la noblesse du Poitou, la lettre qui suit, au président de l'Assemblée :

« Les députés de la noblesse du Poitou, forcés, par leurs mandats impératifs, de ne jamais se départir du droit de délibérer par ordre, déclarent qu'ils ne peuvent participer en rien aux délibérations de l'Assemblée, jusqu'à ce que leurs commettants aient pris, dans leur sagesse, le parti qu'ils jugeront convenable. En conséquence, et d'après l'obtention de nouvelles lettres de convocation pour assembler la noblesse de leurs sénéchaussées, ils font toutes réserves contre toutes les décisions prises dans cette assemblée et en demandent acte.

À Versailles le 30 juin 1789. »

M. Montmorency-Luxembourg reçut ses nouveaux pouvoirs trois semaines après, mais il donna sa démission de député le 20 août suivant, et fut remplacé, le 28, par Irland de Bazoges, premier suppléant. Il émigra en 1791, commanda en second, à l'armée des princes, la brigade de Navarre, puis se retira en Portugal où il mourut en 1803, sans avoir profité de la radiation de la liste des émigrés ordonnée d'office par Bonaparte, en 1801, en faveur des anciens membres de l'Assemblée constituante.

Date de mise à jour: novembre 2018