Nicolas, Joseph Loëdon de Keromen

1735 - 1796

Informations générales
  • Né le 29 octobre 1735 à Quimper (Finistère - France)
  • Décédé le 26 mai 1796 à Majosceda de talavera (Espagne)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 25 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Quimper - Bretagne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Quimper (Finistère) en 1738, mort en émigration en Espagne en 1794, fils de Nicolas Loëdon. miseur de la communauté de la ville de Quimper, et de Marie-Joseph Morice, il entra dans les ordres, et fut nommé recteur de Gourin (Morbihan) (1772).

Le 25 avril 1789, le clergé de la sénéchaussée de Quimper et Concarneau l'élut député suppléant aux Etats généraux, où il fut appelé à siéger dès le début, en remplacement de l'abbé Hervé non-acceptant.

Loëdon de Keromen fut des premiers à se réunir au tiers état ; mais la question des biens de l'Eglise refroidit son enthousiasme; il signa la protestation d'avril 1790, et l' « Exposition des principes » d'octobre suivant. Il prêta pourtant, le 3 janvier 1791, le serment civique; mais, dès le 5, il rétracta son serment et signa, la lettre adressée dans le même but par plusieurs de ses confrères au président de la Constituante.

Déporté en Espagne (1792), il se fixa à Bilbao, puis à Gones, où il eut, écrivait-il le 8 septembre 1793, « peu d'agrément et beaucoup d'incommodités. Les Messieurs prêtres du pays nous plaignent, mais voilà où se borne leur charité ; nous n'en avons reçu aucune politesse. Je ne compte pas y demeurer longtemps et avant que vous ayez reçu ma lettre, je serai probablement de retour à Bilbao, où j'aurai ma pension chez mon ancienne hôtesse, à vingt-cinq sous. »

Il mourut l'année suivante.