Jean, Victor de Novion

1745 - 1825

Informations générales
  • Né le 20 novembre 1745 à Thionville (Moselle - France)
  • Décédé le 18 juillet 1825 à Nantes (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 3 août 1790 au 30 septembre 1791
Baillage
Laon - Soissons - Vermandois (Type : Bailliage)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Thionville (Moselle) le 20 novembre 1745, mort à Nantes (Loire-Inférieure) le 18 juillet 1825, « fils de François-Victor de Novion, capitaine au bataillon de milice de Laon, et de dame Marguerite du Vigneau, » il appartenait à une famille de robe. Destiné à la carrière militaire, il était capitaine d'infanterie en 1789, et chevalier de Saint-Louis.

La noblesse du bailliage du Vermandois l'ayant élu, le 23 mars, député suppléant aux Etats-Généraux, par 130 voix, il fut admis à siéger, le 3 août 1790, en remplacement de M. de Miremont, démissionnaire. M. de Novion vota avec le côté droit, demanda un congé indéfini le 28 novembre 1790, émigra, et se rendit à Londres, puis à Lisbonne, où il organisa un corps de police municipale, et remplit pour le compte du gouvernement portugais, pendant l'occupation française, les fonctions de commandant de place.

De retour en France en 1814, il fut nommé par la Restauration, le 7 février 1816, prévôt militaire du département de l'Aisne, et fut admis à la retraite le 21 juillet 1819, avec le grade de maréchal de camp.

Date de mise à jour: novembre 2018