Francisque, Joseph Rudler

1757 - 1837

Informations générales
  • Né le 9 septembre 1757 à Guebwiller (Haut-Rhin - France)
  • Décédé le 13 novembre 1837 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 3 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Haut-Rhin
Groupe
Plaine
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1791 et de 1830 à 1831, né à Guebwiller (Haut-Rhin) le 9 septembre 1757, mort à Strasbourg (Bas-Rhin) le 13 novembre 1837, avocat avant la Révolution, il devint, en 1791, membre du directoire du département du Haut-Rhin et procureur général syndic de ce département.

Elu, le 3 septembre 1791, député du Haut-Rhin à l'Assemblée législative, le 4e sur 7, par 306 voix sur 396 votants, il ne joua qu'un rôle effacé, bien que suppléant au comité de l'extraordinaire des finances, membre du conseil de surveillance et commissaire du gouvernement pour la fabrication des armes.

Elu haut-juré du Haut-Rhin le 23 vendémiaire an IV, puis commissaire de police du Directoire dans les quatre départements réunis en deçà du Rhin, il se rallia ensuite au 18 brumaire, fut nommé préfet du Finistère le 3 pluviôse an IX, membre de la Légion d'honneur (25 prairial an XII), préfet de la Charente (28 mars 1805), chevalier de l'Empire le 28 janvier 1809 et baron le 14 février 1810; il avait été admis à la retraite comme préfet deux jours auparavant.

Réélu député, le 3 Juillet 1830, par le grand collège du Bas-Rhin avec 86 voix (147 votants, 153 inscrits), il se montra favorable à l'avènement de Louis-Philippe, mais ne se représenta pas aux élections de 1831.