Jean-Baptiste Barlier

1780 - 1865

Informations générales
  • Né le 2 février 1780 à Chaudesaigues ( - France)
  • Décédé le 14 mai 1865 à Sainte-périne (Cantal - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Cantal

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1824 à 1827, né à Chaudesaigues (Cantal), le 2 février 1780, mort à Sainte-Périne (Cantal), le 14 mai 1865, il était propriétaire et maire de Chaudesaigues, lorsqu'il fut élu, le 25 février 1824, député du 2e arrondissement électoral du Cantal (Saint-Flour), par 145 voix sur 167 votants et 200 inscrits, contre M. Ganilh, ancien député, qui eut 18 voix.

Il ne se fit remarquer à la Chambre septennale que par son zèle à réclamer la clôture après les discours des ministres. Cette spécialité lui attira les coups de plume des chroniqueurs libéraux; on raconta notamment qu'à son arrivée à Paris, il avait invité à dîner tous les chaudronniers étameurs, poêliers et serruriers de la capitale, originaires du Cantal, et qu'au dessert, on lui avait voté d'enthousiasme une statue en cuivre repoussé à ériger sur la place de Chaudesaigues.