Louis, Marie, Jean-Baptiste Atthalin

1784 - 1856

Informations générales
  • Né le 22 juin 1784 à Colmar (Haut-Rhin - France)
  • Décédé le 3 septembre 1856 à Colmar (Haut-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 janvier 1831 au 31 mai 1831
Département
Bas-Rhin

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1831 et pair de France, né à Colmar (Haut-Rhin), le 22 juin 1784 « fils légitime du noble seigneur Luc Claude François Xavier Atthalin conseiller royal auprès du conseil souverain d'Alsace et de dame Sophie Catherine Larcher », mort à Colmar, le 3 septembre 1856. Il fut élève de l'Ecole Polytechnique (1802), en sortit dans le génie, et fut attaché, comme capitaine, à la personne de Napoléon, en qualité d'officier d'ordonnance (14 avril 1811).

Avant la chute de l'Empire, il parvint au grade de colonel (1814). Il avait fait brillamment, dans l'intervalle, les campagnes de la grande armée, celle de Catalogne, celles de Russie, d'Allemagne et de France; au blocus de Landau, il avait le commandement du génie.

Sous la Restauration, il remplit, auprès du duc d'Orléans, les fonctions d'aide de camp, qu'il conserva après 1830, lorsque le duc monta sur le trône sous le nom de Louis-Philippe. Nommé maréchal de camp, le 12 août 1830, il reçut du nouveau roi la mission de notifier aux cabinets de Berlin et de Saint-Pétersbourg les dispositions favorables du gouvernement français à l'égard des traités.

Le 23 janvier 1831, il fut élu député du 4e collège électoral du Bas-Rhin (Strasbourg) par 192 voix sur 263 votants et 295 inscrits, contre Jacques Coulmann (65 voix) et appuya de ses votes les ministres du roi. Il fut appelé à la pairie le 11 octobre 1836 . Il continua comme pair à soutenir fidèlement la monarchie de juillet, qui l'éleva (16 novembre 1840) au grade de lieutenant général.

La chute et l'exil de la famille d'Orléans le privèrent de toutes ses dignités. Il fut mis à la retraite le 14 août 1848, et vécut jusqu'à sa mort à l'écart de la politique. Chevalier de la Légion d'honneur en 1812, officier l'année suivante, il avait été fait baron de l'Empire en 1813, après la bataille de Dresde. Elevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur en 1821, il fut promu Grand Officier en 1831 et Grand Croix le 15 septembre 1846. Il était également chevalier de Saint-Louis (11 octobre 1814).

Le baron Atthalin cultivait avec succès les arts, et surtout l'aquarelle et la lithographie.

Date de mise à jour: janvier 2014