Joseph, Philippe, Charles d'Arros

1779 - 1855

Informations générales
  • Né le 19 septembre 1779 à Plappeville (Moselle - France)
  • Décédé le 12 novembre 1855 à Metz (Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 28 octobre 1830
Département
Meuse
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Né à Plappeville (Moselle), d'une ancienne famille originaire du Béarn, le 19 septembre 1779, mort à Metz, le 12 novembre 1855, il passa par l'Ecole polytechnique, puis revint dans son pays natal, où il fut nommé maire de Longeville-lès-Metz, et élu capitaine adjoint à l'état-major général de la garde nationale de Metz.

Ayant refusé son adhésion à l'acte additionnel des Cent-Jours, il fut destitué; mais la seconde Restauration le nomma sous-préfet de Thionville : il reçut en cette qualité, la décoration de l'Aigle rouge de Prusse, en « témoignage de reconnaissance, dit un biographe », pour « l'harmonie qu'il avait su établir entre son arrondissement et la province prussienne frontière ». Il passa, en 1819, à la préfecture du Finistère, en 1820, à celle de l'Aveyron, et enfin en 1828, à celle de la Meuse, jusqu'en avril 1830.

Le 3 juillet 1830, le collège de ce dernier département, par 76 voix sur 125 votants et 141 inscrits, l'envoya siéger à la Chambre, peu de jours avant la Révolution de Juillet. Il se rallia au gouvernement nouveau et fut, à nouveau, nommé préfet de la Meuse (5 août).

Soumis à réélection, il opta pour la préfecture.

La Révolution de 1848 le rendit à la vie privée ; il fut admis à la retraite le 24 août 1848. Le comte d'Arros était officier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: février 2017