Jean, Marie, Gabriel Duran

1772 - 1850

Informations générales
  • Né le 24 mars 1772 à Saint-Gaudens (Haute-Garonne - France)
  • Décédé le 18 décembre 1850 à Gabarret (Landes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 6 novembre 1830 au 31 mai 1831
Département
Haute-Garonne
Groupe
Libéral dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1830 à 1831, né à Saint-Gaudens (Haute-Garonne) le 24 mars 1772, mort à Gabarret (Landes) le 18 décembre 1850, maire de Saint-Gaudens depuis 1813, il se fit remarquer, lors de l'invasion du midi de la France, par une attitude pleine de patriotique fermeté.

En 1815, une fédération s'organisa à Saint-Gaudens, sous son administration, pour la défense du sol. Six jours avant de tomber sous les coups des verdets, le général Ramel dînait chez lui, et répondait à un convive qui portait la santé du roi du Midi, par un toast à la sagesse de Louis XVIII, toast dont les passions royalistes ne lui tinrent guère compte.

M. Duran, rentré dans la vie privée après l'assassinat du général Ramel, fut, sous le ministère Decazes, nommé, comme libéral, couseiller général du canton de Saint-Gaudens. Le 6 novembre 1830, il fut élu député par le 4e collège électoral de la Haute-Garonne (Muret) avec 197 voix sur 259 votants et 422 inscrits, contre 52 voix à M. Cazeing-Lafond, en remplacement de M. de Roquette de Buisson, démissionnaire. Il siégea parmi les libéraux dynastiques.

Sa carrière politique finit avec la première législature du gouvernement de Juillet. Il ne sollicita plus aucun mandat. Il avait été nommé chevalier de la Légion d'honneur après la révolution de 1830.