Joseph, Alexandre, Pierre de Ségur

1756 - 1805

Informations générales
  • Né le 14 avril 1756 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 27 juillet 1805 à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 16 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Paris (Type : Ville)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Paris le 14 avril 1756, mort à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) le 27 juillet 1805, il entra dans les armées du roi, devint colonel des régiments de Noailles, de Lorraine, des dragons de Ségur, et fut promu maréchal de camp le 19 mars 1788.

Il quitta l'armée l'année suivante pour s'occuper de littérature, et fut élu, le 16 mai 1789, député de la noblesse aux Etats généraux par la ville de Paris. Il ne s'y fit remarquer que par son attachement au roi.


Après la session, il reprit ses occupations littéraires, publia des chansons, des romans et des pièces de théâtre, fut poursuivi comme noble en 1793, et confia à un conventionnel de ses amis, le manuscrit mal recopié, des Mémoires de Besenval, qui donna lieu, lors de sa publication, en 1805 à de nombreuses réclamations.

On doit à M. de Ségur un grand nombre d'ouvrages parmi lesquels on peut citer :

- Réflexions sur l'armée et sur les rapports à établir entre elle et les troupes nationales (1789) ;
- Essai sur l'opinion considérée comme une des principales causes de la révolution de 1789 (1790) ;
- le Fou par amour, drame en vers (1791) ;
- l'Amant arbitre, comédie, en vers (1799) ;
- la Dame voilée et le Cabriolet jaune, opéras-comiques (1800) ;
- la Création du monde, oratorio traduit de l'allemand (1801) ;
- Ma prison depuis le 23 vendémiaire jusqu'au 10 thermidor (1795) ;
- Les femmes, leurs mœurs, leurs passions, leur influence (1803), etc.