Armand Waron

1868 - 1956

Informations générales
  • Né le 1er août 1868 à Dahouët (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 25 novembre 1956 à Saint-brieuc (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 31 mai 1928
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Gauche républicaine démocratique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 1er avril 1868 à Dahouët (Côtes-du-Nord).

Député des Côtes-du-Nord de 1924 à 1928.

Waron est né à Dahouët (Côtes-du-Nord) le 1er août 1868 d'une famille de fonctionnaires des douanes et des ponts et chaussées. Après avoir terminé ses humanités au-lycée de Saint-Brieuc, il devient opticien à Saint-Brieuc. Il collabore à divers journaux politiques des Côtes-du-Nord.

Il est juge au tribunal de commerce de Saint-Brieuc de 1908 à 1920. Conseiller municipal en 1909, il devient maire de Saint-Brieuc en 1919.

Il est candidat aux élections législatives du 11 mai 1924 sur la liste d'Union républicaine et nationale, et est élu à la plus forte moyenne avec 47.924 voix sur 110.898 suffrages exprimés. Dans son programme électoral, il met l'accent sur les problèmes de sécurité extérieure et se montre intransigeant à l'égard du problème des « réparations ». Il défend la politique française dans la Ruhr. Il soutient que les finances de l'Etat doivent être équilibrées et que le problème de l'inflation se résoudra tout seul par la croissance.

Il est membre de la commission de la marine marchande et de la marine militaire.

Ses principales interventions (dépôt d'une proposition de loi en 1926) et discussion lors de différents budgets) ont trait à l'amélioration du sort des inscrits maritimes retraités ou invalides et de leurs veuves.

En 1928, il se représente mais il n'obtient que 1.568 voix et est battu par Jean Laurent, maire d'Yvias et ancien avocat, qui obtient 7.475 voix sur 15.273 votants.