Louis Sébert

1814 - 1876

Informations générales
  • Né le 15 mai 1814 à Villeneuve-sur-verberie (Oise - France)
  • Décédé le 3 juillet 1876 à Chatenay (Hauts-de-Seine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 2 juillet 1871 au 7 mars 1876
Département
Seine
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 20 février 1876 au 3 juillet 1876
Département
Oise
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, député en 1876, né à Villeneuve-sur-Verberie (Oise) le 15 mai 1814, mort le 3 juillet 1876, il fit son droit à Paris et y acheta une étude de notaire (1848).

Président de la chambre des notaires (1864), il refusa, le 11 mars 1871, d'obtempérer aux ordres du délégué à la justice de la Commune, Protot, qui enjoignait aux notaires de faire acte d'adhésion au nouveau pouvoir dans les vingt-quatre heures, sous peine d'être considérés comme démissionnaires.
Cet exemple, qui fut suivi par tous les notaires de Paris, valut à M. Sébert son élection à l'Assemblée nationale, lors des élections complémentaires du 2 juillet 1871, en remplacement de 21 représentants, morts, démissionnaires ou ayant opté pour d'autres départements.

Elu représentant de la Seine, le 18e sur 21, par 99,446 voix (290,823 votants, 458,774 inscrits), il prit place au centre gauche, vota:

- contre la pétition des évêques,
- contre le service de trois ans,
- pour la démission de Thiers,
- pour le septennat,
- pour l'amendement Wallon et pour les lois constitutionnelles,

et fut rapporteur (1875) du projet de loi sur l'hypothèque des navires.

Réélu, le 20 février 1876, député de l'arrondissement de Senlis, par 9,882 voix (19,682 votants, 23,876 inscrits), contre 9,587 à M. Picard, il mourut en juillet suivant; il fut remplacé, le 1er octobre, par M. Franck-Chauveau.