Les femmes députées depuis 1945

Partager

femmes séance applaudissement

femmes séance applaudissement

A l'occasion de la célébration de la journée internationale des droits des femmes, l'Assemblée nationale retrace les portraits de l'ensemble des députées élues depuis 1945.

Alors que la France a été l'un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin, ce droit n’a été étendu aux femmes qu’en 1944.

L'ordonnance du 21 avril 1944 prise par le gouvernement provisoire du général de Gaulle à Alger stipule que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ».

vidéo

(Élections législatives et référendum pour l'Assemblée nationale constituante)

Les Françaises vont voter pour la première fois le 29 avril 1945, à l'occasion des élections municipales puis, quelques mois après, le 21 octobre 1945 elles participent au référendum et aux élections à l’Assemblée constituante qui se déroulent en même temps. Il est demandé aux Français s'ils souhaitent que " l'Assemblée élue ce jour soit constituante " et s'ils approuvent l'organisation provisoire des pouvoirs publics proposée. Le retour aux institutions de la Troisième République est rejeté. 33 femmes sont élues à la première assemblée constituante sur un total de 586 représentants.

vidéo

(Réunion, le 6 novembre 1945, de la première Assemblée nationale constituante issue du scrutin du 21 octobre 1945)

Madeleine Braun a été la première femme élue vice-présidente de l'Assemblée nationale en 1946, Marie-Madeleine Dienesch la première femme présidente de commission en 1967 et  Denise Cacheux la première questeure en 1986.

Madeleine Braun, vice-présidente de l'Assemblée nationale, séance du 30-01-1946

Retour haut de page