Mission flash sur les aidants familiaux

Contenu de l'article

Mardi 23 janvier 2018 après-midi, la commission a entendu la communication de Pierre Dharréville, rapporteur de la « mission flash » sur les aidants familiaux.

Voir la communication

Voir la vidéo

La commission des affaires sociales a créé une mission flash sur les aidants familiaux pour laquelle elle a nommé Pierre Dharréville (GDR), rapporteur, le 29 novembre 2017.

La mission a procédé à 16 auditions et a rencontré près de 25 institutions ou organismes spécialisés.

Au sens large, les aidants sont toutes les personnes qui exercent bénévolement des rôles d’accompagnement de personnes vieillissantes ou handicapées, un champ qui va bien au-delà des seuls aidants familiaux ; leur nombre est évalué à 8,3 millions en 2008. La mission souligne tout d’abord que c’est la solidarité nationale, et non la solidarité de proximité, qui a vocation à répondre au premier chef aux enjeux de la perte d’autonomie.

La mission flash dégage trois principaux axes de progrès de la situation des aidants proches :

  • Le temps : améliorer la durée du congé de proche aidant en la portant à un an par personne aidée, et établir un véritable « droit à répit » ;
  • Les ressources : indemniser le congé de proche aidant, comparable à l’allocation journalière de présence parentale (AJPP), et aligner le dispositif de majoration de la durée d’assurance vieillesse ouvert aux aidants de personnes handicapées aux aidants de personnes vieillissantes ;
  • L’accompagnement : rationaliser la gouvernance institutionnelle et les dispositifs en faveur des aidants, et permettre aux proches aidants d’alimenter leur compte personnel de formation par des heures acquises au titre de leur activité d’aidant.
Retour haut de page