Visites simultanées de prisons par les députés membres de la commission des lois puis échange de vues

Contenu de l'article

Mercredi 8 novembre 2017 matin, la commission a procédé à un échange de vues sur les visites de prisons opérées par les membres de la commission lundi 6 novembre. Voir la vidéo de cette réunion.

En effet, les députés membres de la commission, de tous bords politiques, avaient décidé d’exercer, simultanément et sur l’ensemble du territoire de notre pays ( voir la cartographie), le droit qui leur est reconnu de se rendre dans les prisons. Plusieurs dizaines de centres pénitentiaires et de maisons d’arrêt étaient concernés.

Cette initiative inédite s’inscrit dans un contexte particulier. La misère, la promiscuité, la dureté de la vie carcérale sont souvent dénoncées. Les chiffres font état d’une situation très dégradée dans les prisons, surpeuplées et souvent vétustes. Le personnel pénitentiaire, en nombre insuffisant, est confronté à des conditions de travail particulièrement difficiles. Pour ces raisons, la France est trop souvent montrée du doigt.

Au terme de cette démarche, emblématique d’une volonté nouvelle d’aborder les politiques publiques sur la base de contrôles exercés « sur le terrain », les membres de la commission disposent d’une vision personnelle et concrète, dont ils débattront.

Le mardi 14 novembre à 16h15 ils confronteront le bilan de leurs contrôles aux constats établis par la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté. Ils pourront notamment aborder de façon éclairée les « chantiers de la justice » initiés par la ministre de la justice, notamment en ce qui concerne le sens et l’efficacité de la peine.

Retour haut de page