Arnaud Lingua de Saint-Blanquat

1779 - 1864

Informations générales
  • Né le 11 juin 1779 à Saint-lizier (Ariège - France)
  • Décédé le 19 juillet 1864 à Saint-lizier (Ariège - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 29 septembre 1821 au 9 mai 1823
Département
Ariège
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Ariège
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Ariège
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Ariège
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1821 à 1831, né à Saint-Lizier (Ariège) le 11 juin 1779, mort à Saint-Lizier le 19 juillet 1864, il entra dans l'administration le 30 août 1816, comme conseiller de préfecture à Foix.

Successivement élu député du 1er arrondissement électoral de l'Ariège (Foix), le 29 septembre 1821, par 83 voix (92 votants, 169 inscrits); le 25 février 1824, par 99 voix (139 votants, 177 inscrits), contre 27 à M. Fornier de Savignac; le 17 novembre 1827, par 64 voix (127 votants, 164 inscrits), contre 59 à M. de Tersac; le 23 juin 1830, par 101 voix (161 votants, 172 inscrits), contre 34 à M. Ruffié père, M. Lingua de Saint-Blanquat siégea parmi les ministériels et ne prit jamais la parole.

Chevalier de la Légion d'honneur et chevalier de Malte, il avait été nommé préfet du Gers le 1er septembre 1824, et préfet de la Dordogne le 12 novembre 1828.

Les élections du 5 juillet 1831 lui furent défavorables: il échoua dans le 3e collège électoral de l'Ariège (Saint-Girons) avec 36 voix contre 92 à M. Pagès, et rentra dans la vie privée.

Date de mise à jour: septembre 2015


Retour haut de page