Louis, Henri Behaghel

1792 - 1868

Informations générales
  • Né le 18 avril 1792 à Cassel (Nord - France)
  • Décédé le 25 juillet 1868 à Bailleul (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 24 septembre 1842 au 6 juillet 1846
Département
Nord
Groupe
Opposition légitimiste
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Nord
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1842 à 1846, représentant du peuple à l'Assemblée législative de 1849, né à Cassel (Nord), le 18 avril 1792, mort à Bailleul (Nord), le 25 juillet 1868, il était le fils d'un ancien conseiller à la Cour de Cassel. Il appartint quelque temps, comme contrôleur, à l'administration des contributions directes.

Propriétaire dans la commune de Bailleul, il y exerçait les fonctions de maire, lorsque, le 24 septembre 1842, il fut élu député du collège d'Hazebrouck (Nord). Il remplaçait Berryer, élu par Hazebrouck en même temps que par Marseille, et qui venait d'opter pour cette dernière circonscription.

Légitimiste comme Berryer, il vint s'asseoir à la Chambre sur les bancs de la droite. Il fit partie, contre le gouvernement de Louis Philippe, de l'opposition royaliste qui refusa, d'ailleurs, de s'associer aux propositions émanant de la gauche. Avec son groupe, M. Béhaghel se prononça (1845) contre l'indemnité Pritchard.

Les électeurs monarchistes du Nord lui confièrent, le 13 mai 1849, un nouveau mandat : il fut élu, le 11e sur 24, représentant à l'Assemblée législative, par 91 751 voix sur 183 521 votants et 290 196 inscrits. Il était alors conseiller général de son département. Il siégea à droite, vota avec la majorité :

- pour l'expédition de Rome,
- pour les lois sur l'enseignement
- et contre le suffrage universel,

sans se rallier à la politique personnelle du prince président ni à son coup d'Etat. Il a été fait chevalier de la légion d'honneur le 14 août 1865.

Date de mise à jour: août 2014


Retour haut de page