Nicolas, Jean-Baptiste Vernier-Guérard

1769 - 1849

Informations générales
  • Né le 17 décembre 1769 à Troyes (Aube - France)
  • Décédé le 9 août 1849 à Troyes (Aube - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Aube
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 2 juillet 1832 au 25 mai 1834
Département
Aube
Groupe
Centre
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Aube
Groupe
Centre

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1824 et de 1832 à 1837, né à Troyes (Aube) le 17 décembre 1769 « fils de Nicolas Jean Baptiste Vernier marchand et de Anne Louise Lerouge son épouse », mort à Troyes le 9 août 1849, il entra dans la magistrature sous le Directoire, et fut juge au tribunal de 1re instance de Troyes de 1811 à 1844.

Conseiller général de cette ville, il fut élu, le 4 novembre 1820, député du 1er arrondissement électoral de l'Aube (Troyes), par 189 voix (347 votants, 380 inscrits), contre 150 à M. Paillot de Loynes. Il siégea obscurément parmi les constitutionnels, et vota assez souvent en faveur des ministres.

Partisan de la révolution de juillet, il devint maire de Troyes, du 3 août au 16 novembre 1830, et fut élu, le 2 juillet 1832, député du 1er collège de l'Aube (Troyes), en remplacement de M. Casimir Périer décédé, par 186 voix (339 votants, 385 inscrits), contre 138 à M. Stourm.

Réélu, le 21 juin 1834, par 205 voix (414 votants, 464 inscrits), contre 204 à M. Stourm, il prit place au centre et vota pour les lois de septembre et de disjonction. Rentré dans la vie privée aux élections de 1837, il fut mis à la retraite comme juge en 1844. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 26 mars 1831.

Date de mise à jour: septembre 2013

Retour haut de page