Jean-Baptiste, Eloi Francoville

1767 - 1838

Informations générales
  • Né le 23 juin 1767 à Brêmes (Pas-de-Calais - France)
  • Décédé le 30 août 1838 à Rodelinghem (Pas-de-Calais - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Pas-de-Calais
Groupe
Majorité conservatrice

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Frère du constituant Charles Bruno Francoville, député de 1831 à 1834, né à Brèmes (Pas-de-Calais) le 23 juin 1767, mort à Rodelinghem (Pas-de-Calais) le 30 août 1838, propriétaire à Rodelinghem, il n'avait pas d'antécédents politiques, quand il fut élu député, le 5 juillet 1831, par deux collèges du Pas-de-Calais :
- celui de Boulogne-sur-Mer, où il obtint 195 voix sur 347 votants et 568 inscrits, contre 96 à M. Daunou,
- et celui de Saint-Omer, où il réunit 152 voix (266 votants, 347 inscrits), contre 112 au baron Olivier.

Il opta pour Saint-Omer, fut remplacé comme député de Boulogne par M. de Rigny, et vota à la Chambre avec la majorité conservatrice. Il ne fut pas réélu en 1834.

Francoville avait été juge de paix du canton d'Ardres (Pas-de-Calais) et conseiller général du Pas-de-Calais.

Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur le 9 août 1832.

Date de mise à jour : août 2013