Pierre Jacobé de Haut de Sigy

1876 - 1960

Informations générales
  • Né le 14 juillet 1876 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 7 juillet 1960 à Sigy (Seine-et-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIVe législature
Mandat
Du 29 avril 1928 au 31 mai 1932
Département
Jura
Groupe
Union républicaine démocratique

Biographies

Né le 14 juillet 1876 à Paris.

Député du Jura de 1928 à 1932.

Admis dans les premiers à l'Ecole polytechnique en 1897, il resta dans l'armée jusqu'en 1905, date à laquelle il entra à la Société des forges de Franche-Comté dont il devint directeur en, 1909. Grâce à ses qualités de gestionnaire, il sut rétablir la situation industrielle, commerciale et financière de cette société. Mobilisé comme capitaine d'artillerie sur le front d'Alsace, puis de l'Aisne, il fut rappelé en 1915 pour remettre en marche ses usines, mais il resta encore trois ans comme volontaire au 4e d'artillerie.

Il fut élu en 1913 au Conseil général et devint député du Jura aux élections législatives de 1928 où il obtint, au second tour de scrutin, 6.826 voix contre 6.015 à son adversaire radical, Léculier, sur 13.029 votants. Inscrit au groupe de l'union républicaine démocratique et membre de la commission des mines et de la force motrice, de la commission du travail puis de la marine marchande, il déploya une importante activité parlementaire dans le domaine de la compétence de ces commissions. Il présenta notamment plusieurs rapports sur des projets de loi relatifs aux transports ferroviaires, à la politique de l'énergie et au Code du travail et interpella le gouvernement sur les travaux effectués par l'Allemagne le long de la rive gauche du Rhin. Il intervint enfin dans des discussions budgétaires en faveur des familles nombreuses et notamment sur le caractère obligatoire des allocations familiales.

Aux élections de 1932, après avoir obtenu 5.946 voix au premier tour contre 4.473 à son adversaire, Léculier, il fut battu par ce dernier au deuxième tour, celui-ci ayant obtenu 6.389 voix contre 6.334.




Né le 14 juillet 1876 à Paris

Décédé le 7 juillet 1960 à Sigy (Seine-et-Marne)

Député du Jura de 1928 à 1932

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VI, p. 1944, 1945)

Demeuré maire de Sigy pendant l'occupation, Pierre Jacobé de Haut de Sigy conservera ce poste à la Libération et se le verra renouveler lors des élections de 1945, 1947 et 1953.

Ayant abandonné la politique nationale, il continue de présider les Hauts-fourneaux et Forges de Franche-Comté jusqu'à la création d'EDF. Il entre alors à la compagnie d'assurances l'« Abeille » dont il deviendra président.

Il décède à Sigy le 7 juillet 1960, à la veille de ses 84 ans.


HAY (Jean, Auguste)

Né le 21 janvier 1893 à La Rochelle (Charente-Maritime)

Décédé « mort pour la France » le 21 avril 1945 au camp d'Ebensee (Allemagne)

Député de la Charente-Inférieure de 1939 à 1942

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VI, p. 1945)

Atteint par les dispositions de la loi du 11 août 1941 en tant qu'ancien dignitaire du Grand Orient de France, Jean Hay ne peut reprendre son poste de professeur à l'école primaire supérieure de Marennes, son administration lui refusant même le bénéfice d'une pension après 28 ans de services.

Entré dans la Résistance, il sera arrêté le 9 octobre 1943 par les autorités allemandes. Interné au camp de travail de Melk, puis à Ebensee, il y meurt le 21 avril 1945. Il était âgé de 52 ans.



Retour haut de page