Daniel Tubach

1905 - 1976

Informations générales
  • Né le 28 juin 1905 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)
  • Décédé le 27 août 1976 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Quatrième République - Assemblée nationale
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 2 janvier 1956 au 8 décembre 1958
Département
Bas-Rhin
Groupe
Mouvement républicain populaire

Biographies

Biographie de la IVe République

TUBACH (Daniel, Robert)
Né le 28 juin 1905 à Strasbourg (Bas-Rhin)
Décédé le 27 août 1976 à Strasbourg

Député du Bas-Rhin de 1956 à 1958

Fils de Gustave Adolphe Tubach, commerçant, et d’Emilie Ries, Daniel Tubach épouse Marie Lucie Voegtli le 17 juillet 1928 à Baldenheim (Bas-Rhin). Elle est la fille de Louis Joseph Voegtli, contremaître. Sept enfants naîtront de cette union.
Issu d’une famille strasbourgeoise d’amidonniers, Daniel Tubach obtient, après son baccalauréat, le diplôme de l’Ecole supérieure des industries textiles de Mulhouse. Etabli industriel textile à Baldenheim, il entre en 1935 au conseil municipal de la commune. Il est officier-interprète durant la campagne 1939-1940. Elu maire de Baldenheim en septembre 1945, il exerce cette fonction jusqu’à son décès, en 1976. Investi par le Rassemblement du Peuple Français (RPF), il est élu conseiller général du canton de Marckolsheim (Bas-Rhin), lors d’une élection partielle en juillet 1949. Il conserve ce mandat jusqu’en mars 1976, où il décide de ne pas se représenter pour raison de santé. Président de la commission départementale de 1964 à 1970, il est vice-président du Conseil général du Bas-Rhin, de 1970 à 1976. Il s’intéresse tout particulièrement aux problèmes de la reconstruction et des dommages de guerre. Président de la Société de Crédit immobilier du Bas-Rhin, directeur général adjoint de la Société immobilière du Bas-Rhin, membre de l’Office départemental HLM, il siège au Conseil fédéral des crédits immobiliers de France, préside l’Association des Logis d’Alsace. Il est très actif dans l’Association départementale du tourisme.
Lors des élections législatives de juin 1951, Daniel Tubach est en quatrième position sur la liste du Rassemblement du peuple français (RPF) du Bas-Rhin qui obtient 31 % des suffrages exprimés et trois sièges. Le 2 janvier 1956, il est en sixième position sur la liste du Mouvement Républicain Populaire (MRP) du Bas-Rhin qui obtient 42,9 % des suffrages exprimés et sept sièges. Il entre ainsi à l’Assemblée nationale. Il est membre de la commission de l’éducation nationale (1956-1958), de la commission de la reconstruction, des dommages de guerre et du logement (1956-1958), ainsi que membre suppléant de la commission des immunités parlementaires (1956-1958). Le 5 mai 1956, il est nommé juge suppléant de la Haute Cour de justice constitutionnelle. En août 1956, il participe avec une délégation de parlementaires MRP d’Alsace et de Lorraine à une mission d’information en Algérie, visitant entre autres les unités composées en majeure partie d’appelés ou de rappelés des trois départements. Durant son mandat parlementaire, Daniel Tubach ne dépose aucun texte et n’intervient pas en séance. Il se présente dans la quatrième circonscription du Bas-Rhin (Sélestat) sous l’étiquette MRP aux élections législatives anticipées de novembre 1958. Il est battu au second tour par le candidat « indépendant » Albert Ehm, maire et conseiller général de Sélestat.
Daniel Tubach est chevalier de la Légion d’honneur, officier des Palmes académiques, officier du Mérite agricole, chevalier du Mérite social, chevalier du Mérite touristique et détient la médaille d’honneur de la jeunesse et des sports. Il disparaît le 27 août 1976 à Strasbourg.





Retour haut de page