Denis Le Berre

1913 - 1981

Informations générales
  • Né le 26 janvier 1913 à Neulliac (Morbihan - France)
  • Décédé le 2 avril 1981 à Pontivy (Morbihan - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Gouvernement provisoire de la République française
Législature
Ire Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 21 octobre 1945 au 10 juin 1946
Département
Morbihan
Groupe
Mouvement républicain populaire

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958 (La documentation française)



Né le 26 janvier 1913 à Penhoët-Maro-en-Neulliac (Morbihan)
Décédé le 2 août 1981 à Pontivy (Morbihan)

Membre de la première Assemblée nationale constituante (Morbihan)

Denis Le Berre est né à Penhoët-Maro-en-Neulliac, dans le Morbihan, le 26 janvier 1913. Agriculteur à Kergrist. Il fait ses études secondaires à l'institution des Saint-Anges à Pontivy. Il se marie en 1936 avec Marie-Josephe Servel et, la même année, prend la direction de la ferme dite « La métairie du Lié » en Kergrist, ferme de 55 hectares qu'il modernise. Il passe alors pour un agriculteur novateur. Le 1er septembre 1939, il est mobilisé comme aspirant - il avait suivi les cours des EOR - et participe activement aux combats des Ardennes jusqu'à la Seine. En 1943, il entre dans un réseau chargé d'apporter aide et protection aux aviateurs alliés dont l'avion a été abattu. L'année suivante, il participe aux combats de la Libération à la tête d'une compagnie FFI, notamment dans la poche de Lorient. Denis Le Berre participe à de nombreux combats ce qui lui vaut d'être nommé dans l'ordre de la Légion d'honneur. Il devient à la Libération président d'une association d'anciens combattants

De sensibilité modérée, Denis Le Berre figure en troisième position sur la liste républicaine populaire et paysanne conduite par Ernest Pezet pour les élections à l'Assemblée nationale constituante. Le 21 octobre 1945, cette liste, avec 129 996 voix sur 234 720 suffrages exprimés, devance très largement les listes socialiste, communiste et radicale. Quatre sièges lui sont attribués.

Denis Le Berre s'inscrit au groupe du MRP et est nommé membre de la Commission de la défense nationale. Au cours de cette courte législature, il ne dépose pas de texte et ne fait aucune intervention en séance publique.

Denis Le Berre n'est candidat ni aux élections législatives du 2 juin 1946 ni aux élections suivantes. Il retrouve en 1946 sa ferme qu'il exploite jusqu'en 1973. Il assume par ailleurs des responsabilités dans des organisations paysannes : Caisse locale d'assurances agricoles, Crédit mutuel etc. Il fut aussi administrateur du journal Le Paysan breton.



Retour haut de page