Louis, Félix Laumond

1829 - 1895

Informations générales
  • Né le 21 novembre 1829 à Ussel (Corrèze - France)
  • Décédé le 27 décembre 1895 à Limoges (Haute-Vienne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 5 mars 1876 au 25 juin 1877
Département
Corrèze
Groupe
Gauche républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Corrèze
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Député de 1876 à 1881, né à Ussel (Corréze) le 21 novembre 1829, il étudia le droit et s'établit comme avocat dans sa ville natale.

Conseiller municipal et maire d'Ussel, il fut élu, comme candidat républicain, le 5 mars 1876 (au second tour de scrutin) député de l'arrondissement d'Ussel, par 5,577 voix (10,827 votants, 17,022 inscrits), contre 5,227 à Lebraly, monarchiste, sur un programme de « conservateur au vrai sens du mot, partisan d'une république modérée, constitutionnelle, conciliante. »

Il appartint à la majorité des 363, et obtint sa réélection, le 14 octobre 1877, par 6,428 voix (12,641 votants, 16,737 inscrits), contre 6,199 à M. Lebraly, candidat officiel. Le ministère du Seize-Mai avait destitué M. Laumond de ses fonctions de maire; il y fut alors réintégré. A la Chambre, il reprit sa place à gauche et vota :

- pour l'article 7 de la loi sur l'enseignement supérieur,
- pour le retour de l'assemblée à Paris (au Congrès),
- pour l'invalidation de Blanqui,
- pour la politique opportuniste, etc.

Ayant échoué aux élections générales du 21 août 1881, avec 4,420 voix contre 5,897 à l'élu, M. Pénières, il ne fit pas partie d'autres législatures. Conseiller général de la Corrèze.

Né le 21 novembre 1829 à Ussel (Corrèze), mort le 27 décembre 1895 à Limoges (Haute-Vienne).

Député de la Corrèze de 1876 à 1881. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 626.)

Après son échec de 1881, Laumond disparut de la scène politique. Il conserva la mairie d'Ussel jusqu'au 18 mai 1884. Il entra peu après dans la magistrature et fut nommé conseiller à la Cour d'appel de Limoges.

Il mourut le 27 décembre 1895 à Limoges, à l'âge de 69 ans.


Retour haut de page