André, Benoît, François, Hyacinthe Le Berthon

1713 - 1800

Informations générales
  • Né le 7 janvier 1713 à Bordeaux (Seine - France)
  • Décédé le 17 avril 1800 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 8 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Bordeaux (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Bordeaux (Gironde) le 7 janvier 1713, mort à Paris le 17 avril 1800, fils d'un premier président du parlement de Bordeaux à qui le roi avait offert en 1751 les fonctions de chancelier de France, il suivit la carrière paternelle.

Premier président au parlement de Bordeaux en 1766, il siégeait en cette qualité, quand le duc de Richelieu, gouverneur de Guyenne, vint signifier au parlement, le 4 septembre 1771, l'édit Maupeou qui détruisait l'ancienne organisation judiciaire. Il se retira alors à son château d'Aiguilhe où il avait plus d'une fois reçu Montesquieu son ami. Lorsque Louis XVI rétablit, à son avènement, les anciens corps judiciaires, M. Le Berthon reprit ses fonctions au parlement de Bordeaux.

Sympathique aux idées de réforme, il fut élu, le 8 avril 1789, député de la noblesse aux Etats-Généraux par la sénéchaussée de Bordeaux. Il y prit la parole à plusieurs reprises, notamment pour s'opposer à la lecture du message du roi sur la sanction, pour donner la définition des pouvoirs politiques, pour refuser au pouvoir exécutif le droit d'interpréter les lois.

Après la Constituante, il vendit ses propriétés du Bordelais, et se fixa à Paris, où il mourut.