Joseph, François Rivière

1744 - 1824

Informations générales
  • Né le 8 février 1744 à Pradelles (Haute-Loire - France)
  • Décédé le 31 juillet 1824 à Mende (Haute-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 29 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Mende-en-Gévaudan (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Pradelles (Haute-Loire) le 8 février 1744, mort à Mende (Lozère) le 31 juillet 1824, « fils de monsieur maître Paul Rivière, avocat, et de demoiselle Antoinette Testu, mariés de la ville de Pradelles », il était lieutenant général de la sénéchaussée, quand il fut élu, le 29 mars 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par la sénéchaussée de Mende.

Il prêta le serment du Jeu de paume, fit partie de la commission administrative chargée de l'organisation des nouveaux départements, s'occupa surtout des intérêts locaux, ne prit qu'une part effacée aux débats de la Constituante, et partit en congé le 10 mars 1790.

Procureur-général syndic de la Lozère en 1791, il fut compromis dans la révolte des paysans, destitué et cité à la barre de l'Assemblée. Il s'empressa d'émigrer, rejoignit l'armée des princes et ne rentra en France que sous le Consulat. Il devint alors successivement juge au tribunal de première instance de Mende, président du tribunal de Marvejols, et, à la Restauration, procureur du roi près la cour prévôtale du département.