Alexandre, Cesar d'Anterroches

1719 - 1793

Informations générales
  • Né le 23 mars 1719 à Murat (Cantal - France)
  • Décédé le 28 janvier 1793 à Londres (Royaume-uni)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 3 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Albret - Nérac (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Clergé

Fonds d'archives

Les papiers d’Anteroches et La Rochelambert, conservés aux Archives nationales, couvrent la période des XVIIe et XVIIIe siècles. Les documents sont cotés en T 284 et sont décrits dans un inventaire sommaire. Ces documents sont tombés dans le domaine public par séquestre révolutionnaire et sont entrés par la suite aux Archives nationales. Le fonds est librement communicable sous réserve des restrictions nécessitées par l’état matériel des documents.
Ce fonds est essentiellement composé de papiers de famille.
De plus amples renseignements sur ce fonds sont disponibles sur le site Internet des Archives nationales.

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée Constituante de 1789, né à Murat (Cantal) le 23 mars 1719, mort à Londres le 28 janvier 1793, il était évêque de Condom à l'époque de la Révolution. Le clergé de la sénéchaussée de Nérac l'ayant choisi comme député aux Etats généraux, il siégea parmi les défenseurs de l'ancien régime, et, lors du projet de réunion des trois ordres, il remit sur le bureau de l'Assemblée une déclaration dont voici les termes :

« Le député des sénéchaussées de Nérac et Casteljaloux en Albret, n'ayant d'autre pouvoir que ceux qui lui ont été donnés par ses commettants, déclare ne devoir ni pouvoir voter par tête qu'à l'époque qu'il y aura une constitution consentie par les trois ordres et consommée, et que jusque-là il lui est expressément défendu d'opiner autrement que par ordre. Il déclare encore qu'ayant adhéré à la
déclaration du roi du 23 juin 1789, il ne peut ni ne veut consentir qu'il n'y aie qu'un « seul et unique président pour l'Assemblée des Etats généraux, conformément à l'article quatorze de la dite déclaration qui dit formellement que les trois ordres seront présidés chacun par le président choisi par lui et qu'ainsi il persiste à ne reconnaître pour président de l'ordre du clergé que son Em. Mgr. le cardinal de La Rochefoucauld, élu par scrutin dans sa Chambre.
En foi de quoi le député des sénéchaussées de Nérac, diocèse de Condom, et Casteljaloux en Albret a signé la présente déclaration, le 3 du mois de juillet 1789, et l'a remise sur le
bureau de la salle des Etats généraux. »

+ A. C. évêque de Condom.

En 1791, d'Anterroches partit en émigration, et s'établit à Londres. Le Moniteur du 7 février 1793 annonça son décès par cette simple mention : « M. d'Anterrroches, ex-évêque de Condom, est mort, le 28 janvier, d'une hydropisie de poitrine. »

Date de mise à jour: juin 2018