Jacques Binot

1750 - 1808

Informations générales
  • Né le 17 octobre 1750 à Ancenis (Loire-Inférieure - France)
  • Décédé le 16 avril 1808 à Nantes (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 30 octobre 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Nantes - Bretagne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée constituante de 1789, né à Ancenis (Loire-Inférieure), le 17 octobre 1750, mort à Nantes (Loire-Inférieure), le 16 avril 1808, il était le sixième enfant d'un tailleur d'Ancenis « honorable homme Pierre Binot », et de Marie Bourget.

Ordonné prêtre le 17 décembre 1774, il se trouvait, au moment de la Révolution, co-principal, depuis 1785, du collège d'Ancenis.

Elu, le 25 septembre 1789, 3e député supplémentaire du clergé aux Etats généraux par la sénéchaussée de Nantes et Guérande, Binot commença par signer l'Exposition des principes publiée par les évêques députés, et par refuser le serment à la constitution civile du clergé ; mais, cédant à l'influence de l'évêque constitutionnel de Nantes, Minée, qui le fit nommer vicaire de la cathédrale, il se rallia aux idées nouvelles, quitta la prêtrise et se maria, à l'exemple de l'évêque Minée : il épousa à l'âge de 44 ans, Ursule Rose Reine Aimée Sophie Borin, qui en avait 42.

Jacques Binot, après avoir, en l'an VIII, résidé quelque temps à Paris, revint dans son pays natal où il accepta les fonctions de receveur particulier des finances à Ancenis. Mais les haines politiques lui créèrent de nombreux ennuis ; son humeur s'en altéra, et, le 16 avril 1808, l'ex-abbé Binot, après s'être attaché une pierre au cou, se jeta dans la Loire, au Port-Maillard à Nantes, et y périt.