Etienne Lolier

1724 - 1804

Informations générales
  • Né le 1er juillet 1724 à Aurillac (Cantal - France)
  • Décédé le 8 janvier 1804 à Aurillac (Cantal - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 27 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Saint-Flour - Riom (Type : Bailliage)
Groupe
Clergé

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Aurillac (Cantal) le 1er juillet 1724, mort à Aurillac le 8 janvier 1804, fils de Joseph Lolier de Brouzadil et de Geneviève Cambfort, il fit de brillantes études au collège Fortet (réuni aujourd'hui au lycée Louis-le-Grand), à Paris, comme boursier d'une des quatre bourses établies par le fondateur, Pierre Fortet, en faveur des membres de sa famille : il était son cousin au 9e degré.

Reçu docteur en théologie, il fut ordonné prêtre en 1758.

Il était curé de Notre-dame d'Aurillac, lorsqu'il fut élu, le 27 mars 1789, député du clergé de Saint-Flour aux Etats généraux. Il ne fut pas des derniers à se réunir au tiers état, mais il refusa de prêter le serment à la Constitution civile du clergé, et fut emprisonné pendant quelques mois sous la Terreur.

Au rétablissement du culte, l'évêque de Saint-Flour le nomma curé des deux paroisses d'Aurillac ; mais l'année suivante, M. Lolier donna sa démission pour raison de santé.