Jean Guilloteaux

1865 - 1949

Informations générales
  • Né le 30 septembre 1865 à Bougival (Seine-et-Oise - France)
  • Décédé le 7 mai 1949 à Bougival (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1902 au 31 mai 1906
Département
Morbihan
Groupe
Action libérale
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IXe législature
Mandat
Du 6 mai 1906 au 31 mai 1910
Département
Morbihan
Groupe
Action libérale

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 1er janvier 1913 au 1er janvier 1924

Biographies

Né le 30 septembre 1865 à Bougival (Seine-et-Oise).

Député du Morbihan de 1902 à 1910.

Sénateur du Morbihan de 1913 à 1924.

Son élection du 11 mai 1902, acquise au scrutin de ballottage par 6.737 voix sur 12.807 votants contre 6.044 à Le Gloahec, d'abord contestée, est, après enquête, validée le 14 mai 1903.

Par sa formation d'avocat il s'intéresse en premier chef à tout ce qui touche la justice et intervient lors des propositions de loi sur la compétence des juges de paix et sur la réforme des justices de paix.

Il intervient vigoureusement en 1904 sur le projet de séparation des Eglises et de l'Etat. D'autre part, représentant d'une population d'agriculteurs et d'éleveurs, il s'intéresse à leurs problèmes, interpellant le gouvernement sur les céréales de Tunisie, intervenant à propos de la remonte des haras bretons le 14 décembre 1909, demandant au ministre de collaborer à l'amélioration de la race bretonne. Elu également par des populations côtières essentiellement composées de pêcheurs et de marins, il n'oublie pas cet électorat et intervient fréquemment soit à l'occasion de la discussion du budget de la marine, soit de projets de loi sur la marine marchande, des tarifs douaniers, de la crise sardinière, et dépose un projet de résolution concernant les gardiens de phares et fanaux.

Réélu le 6 mai 1906 par 6.713 voix sur 13.352, il est battu aux élections du 24 avril 1910, n'obtenant que 6.394 voix contre 7.289 de son concurrent élu.

Après une éclipse de trois années de la scène politique, il est élu au Sénat le 29 juin 1913, par 635 voix sur 1.013 inscrits, réélu le 11 janvier 1920 avec 540 voix au premier tour sur 1.017 suffrages exprimés.

Il s'inscrit au Sénat sous l'étiquette gauche républicaine.

Malgré son dévouement il sera éliminé le 6 janvier 1924 dès le premier tour, n'obtenant que 442 voix sur 1.017 suffrages, et abandonnera la politique.



Né le 30 septembre 1865 à Bougival (Seine-et-Oise)

Décédé le 7 mai 1949 à Bougival

Député du Morbihan de 1902 à 1910

Sénateur du Morbihan de 1913 à 1924

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome V, p. 1919)

Retiré de la vie politique depuis 1924, Jean Guilloteaux décède le 7 mai 1949, à l'âge de 83 ans.