Emile, Eloi, Marie Carron

1832 - 1926

Informations générales
  • Né le 20 juillet 1832 à Pointe-à-pitre (Guadeloupe - France)
  • Décédé le 19 janvier 1926 à Versailles (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée nationale de 1871, né à la Pointe à Pitre (Guadeloupe), le 20 juillet 1832, il appartint à l'armée, et parvint au grade de capitaine dans le 8e hussards, il donna sa démission en 1867, et ne reprit du service que pendant la guerre, où il fut colonel du régiment des mobiles de Rennes, qui prit part en 1870 à la défense de Paris.

Elu, le 8 février 1871, représentant d'Ille-et-Vilaine à l'Assemblée nationale, le 6e sur 12, par 90,277 voix (109,672 votants, 142,751 inscrits), il siégea à droite, et s'associa à toutes les motions des conservateurs-catholiques, notamment à une proposition de M. Fresneau sur l'organisation du service religieux dans l'armée. Il fit partie de la réunion Colbert et du cercle des Réservoirs, et vota :

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour le pouvoir constituant de l'Assemblée,
- pour le 24 mai,
- pour le septennat,
- pour l'état de siège,
- pour la loi des maires,
- pour le ministère de Broglie,
- contre la dissolution,
- contre les amendements Wallon et Pascal Duprat,
- et contre l'ensemble des lois constitutionnelles.

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur, le 7 janvier 1871.

Date de mise à jour: juin 2017