Charles Loysel

1825 - 1889

Informations générales
  • Né le 14 février 1825 à Rennes (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 5 mars 1889 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Centre gauche

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 30 janvier 1876 au 4 janvier 1879

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, sénateur de 1876 à 1879, né à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 14 février 1825, mort à Paris le 5 mars 1889, il entra à Saint-Cyr en 1845, puis à l'Ecole d'état-major.

Lieutenant d'infanterie en 1850, capitaine en 1853, il fit les campagnes de Crimée et d'Italie et resta assez longtemps en Algérie. Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur après la bataille de l'Alma, le 21 octobre 1854, chef d'escadron, le 26 août 1863, il fut envoyé peu de temps après au Mexique et y devint l'aide de camp de l'empereur Maximilien; lieutenant-colonel le 10 avril 1868, il fit partie, en 1870, de l'armée du Rhin, assista à Gravelotte, à Saint-Privat et aux batailles sous Metz, et, prisonnier en vertu de la capitulation, parvint à s'échapper, et revint offrir ses services au gouvernement de la Défense nationale.

Colonel depuis le 15 septembre 1870, il reçut le grade provisoire de général de brigade, grade qui lui fut confirmé le 16 septembre 1871, et fut chargé de couvrir la Normandie avec quelques troupes.

Elu, le 8 février 1871, représentant d'Ille-et-Vilaine à l'Assemblée nationale, le 4e sur 12, par 92,820 voix (109,672 votants, 142,751 inscrits), il resta indépendant des différents groupes politiques, vota quelquefois avec le centre gauche, repoussa les préliminaires de la paix et l'amendement Wallon, mais accepta le septennat et la constitution de 1875. Il prit part aux discussions relatives à l'organisation de l'armée et au service de trois ans, et fut rapporteur de la proposition de loi sur la mise à la retraite des officiers ayant 25 ans de service. Il proposa aussi de porter à 25 ans l'âge des élections municipales.

Le général Loysel fut élu, le 30 janvier 1876, sénateur d'Ille-et-Vilaine par 280 voix (459 votants) ; il prit place à droite, se mêla à la discussion de la loi sur l'état-major et vota, le 23 juin 1877, la dissolution de la Chambre demandée par le ministère de Broglie. Il échoua au renouvellement triennal du Sénat, le 5 janvier 1879, dans l'Ille-et-Vilaine, avec 211 voix sur 452 votants.

Officier de la Légion d'honneur depuis le 1er novembre 1864, commandeur de l'ordre en 1881, M. Loysel fut promu général de division le 24 juillet 1880, et mis à la retraite peu après.