Raymond, Calixte, Xavier Dufaur

1802 - 1878

Informations générales
  • Né le 13 octobre 1802 à Navarrenx (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 19 février 1878 à Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Basses-Pyrénées
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Navarrenx (Basses-Pyrénées) le 13 octobre 1802, mort à Navarrenx le 19 février 1878, il étudia le droit et entra dans la magistrature.

Juge de paix du canton de Navarrenx lors du coup d'Etat de L.-N. Bonaparte, et conseiller général des Basses-Pyrénées, il se démit de sa fonction comme de son mandat pour ne pas servir le gouvernement nouveau.

Après la chute de l'Empire, M. Dufaur se présenta aux suffrages des électeurs de son département, et, dans la profession de foi qu'il leur adressa, il fit cette déclaration : « La République est aujourd'hui le seul gouvernement possible; elle s'impose à tous les bons citoyens. » Elu représentant des Basses-Pyrénées à l'Assemblée nationale, le 8 février 1871, le 8e de la liste, avec 40,587 voix (61,049 votants, 110,425 inscrits), M. Dufaur alla cependant siéger à droite, et se fit inscrire à la réunion monarchiste des Réservoirs. Il vota en toute circonstance avec les conservateurs, par exemple :

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- contre le retour du parlement à Paris,
- pour la démission de Thiers au 24 mai,
- pour le septennat,
- pour l'état de siège,
- pour la loi des maires,
- contre les amendements Wallon et Pascal Duprat,
- et contre les lois constitutionnelles.

M. Dufaur n'appartint pas à d'autres législatures.