Pierre, Antoine, Simon Pagès-Duport

1823 - 1884

Informations générales
  • Né le 25 octobre 1823 à Albas (Lot - France)
  • Décédé le 12 mars 1884 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Lot
Groupe
Extrême-droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Albas (Lot) le 25 octobre 1823, mort à Paris le 12 mars 1884, ancien rédacteur à la Quotidienne et à l'Union, dévoué à la branche aînée des Bourbons, il fut mis au secret à Mazas pendant un mois, en 1853, comme correspondant du comte de Chambord.

Il s'occupa ensuite d'affaires de bourse, et fut élu, le 8 février 1871, représentant du Lot à l'Assemblée nationale, par 42,162 voix (71,438 votants, 91,760 inscrits). Il prit place à l'extrême droite, se fit inscrire à la réunion des Réservoirs, et vota:

- pour la paix,
- contre le retour à Paris,
- pour la pétition des évêques,
- contre le service de trois ans,
- pour la démission de Thiers,
- pour le septennat,
- pour le ministère de Broglie,
- contre la prorogation de l'Assemblée,
- contre l'amendement Wallon,
- contre les lois constitutionnelles.

Il échoua, dans la 2e circonscription de Cahors, le 20 février 1876, avec 3,552 voix contre 11,177 à l'élu, M. de Valon, bonapartiste, et 1,533 à M. Limayrac, et ne fut pas plus heureux, le 14 octobre 1877, avec 1,325 voix contre 11,658 à l'élu, député sortant, M. de Valon, et 3,882 à M. Béral. Il renonça, dès lors à la vie politique.