Charles, Guillaume Leclerc

1723 - 1795

Informations générales
  • Né le 28 octobre 1723 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 26 septembre 1795 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 17 mai 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Paris (Type : Ville)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Paris le 28 octobre 1723, mort à Paris le 26 septembre 1795, il était libraire sous l'ancien régime. Il fut adjoint puis syndic de la corporation, juge-consul en 1773, et chef de la juridiction consulaire en 1784.

Désigné par le roi pour présider la réunion des électeurs de la Sorbonne à Paris, il fut élu, le 17 mai 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par la ville de Paris, avec 132 voix. Inspecteur de l'imprimerie de l'Assemblée, il n'y prit que rarement la parole, présenta quelques observations (1790) sur l'organisation des tribunaux de commerce et, en 1791, sur la fabrication des assignats.

Après la session, il fut nommé juge. On l'accusa de relations suspectes avec M. de Sartines, ancien lieutenant général de police, auquel il faisait passer à Vienne le produit de la vente de la bibliothèque laissée par ce dernier. Mais l'accusation n'ayant pas été poursuivie, Leclerc n'eut pas à souffrir de la Terreur ; il mourut peu de temps après l'établissement du Directoire.

On a de lui: Instruction sur les affaires contentieuses des négociants; la manière de les prévenir ou de les suivre devant les tribunaux (1784-1789); Leclerc a publié, en 1794, une édition du Dictionnaire Vosgien qui contient les noms nouveaux donnés pendant la Révolution à quelques villes françaises.